Faire équipe avec les Autochtones pour favoriser la prestation de soins adaptés sur le plan culturel 

Le 1 novembre 2017 - Mary Jean Hookimaw est née dans la communauté crie de la Première Nation d’Attawapiskat, a grandi à Timmins et s’est par la suite installée à Ottawa. Mère célibataire de sept enfants, elle a dû faire face à de grands défis durant sa vie. Malheureusement, elle a perdu son logement à cause de difficultés financières. Elle a fini par ne plus avoir de pièce d’identité et a dû repartir de zéro.

Épuisée physiquement et mentalement, Mary a trouvé de l’aide au Centre de santé autochtone Wabano. Mary a rencontré une préposée à l’accueil de ce centre, qui a cerné ses besoins. Depuis cette rencontre, elle a reçu divers services au centre, dont des services de counseling sans rendez-vous financés par le RLISS.

Le RLISS de Champlain finance le programme, qui offre des services de counseling sans rendez-vous à neuf endroits dans la région de Champlain, notamment au comté de Renfrew, à Cornwall et à Ottawa. Le programme, destiné aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, propose des traitements à court terme et n’exige aucun rendez-vous ni renvoi. Les services sont offerts à différents endroits, chaque jour de la semaine, y compris en soirée et les fins de semaine.

Le programme sans rendez-vous au centre Wabano offre aux Autochtones des services de counseling adaptés et sécuritaires sur le plan culturel.

L’approche adoptée s’est révélée grandement bénéfique, car elle se concentre sur les forces de la personne et propose une aide immédiate en période de crise.

« Au centre Wabano, il est vraiment important d’adopter des approches de la médecine tant autochtones qu’occidentales », explique Gina Metallic, coordonnatrice du cercle de soins et chef de l’équipe de bien-être mental au Centre de santé autochtone Wabano. « La culture et la spiritualité constituent des éléments clés de notre parcours de guérison holistique, ce qui fait souvent défaut chez les autres fournisseurs de services. Le centre Wabano est très chanceux d’avoir des dirigeants au sein du RLISS qui ont l’esprit ouvert et sont prêts à sortir des sentiers battus. »

20171101aMargo Walsh (Intervenante pivot des systèmes familiaux et chef d’équipe en développement du personnel lié à la santé mentale), Mary Jean Hookimaw, cliente, Jasper King Hookimaw (cadet des six enfants de la cliente), et Gina Metallic.

Gina ajoute que le fait de pouvoir accéder directement à un conseiller a beaucoup changé les choses pour les clients. « Ils veulent simplement venir nous voir, s’inscrire et parler d’une situation stressante, et le programme leur permet de le faire. »

Pour Mary, le programme de counseling sans rendez-vous n’a été qu’une partie de son parcours de guérison. Elle a été jumelée à un médecin de famille au centre Wabano et à un intervenant pivot du système, et a participé plus tard à des séances de counseling en santé mentale à long terme. Pendant sa dernière grossesse, elle a consulté un spécialiste et a reçu des soins postnatals au centre.

« C’est un environnement sécuritaire. Vraiment, j’aime ça ici », affirme Mary. « Je peux être moi-même. Mes enfants peuvent être eux-mêmes. Les personnes que je côtoie et les personnes à qui je raconte mes expériences ne me jugent pas. Elles m’appuient. En tant que mère célibataire à la maison s’occupant d’enfants qui ont leur propre personnalité, leurs défis à relever à l’école et leurs pairs, tout ça, j’ai parfois besoin d’une épaule sur laquelle pleurer. J’ai ça ici. J’obtiens tous les encouragements et les compliments dont j’ai besoin. Je viens ici après avoir passé des heures à pleurer à la maison. Je viens ici et je me sens mieux. Cet endroit a été mon rocher durant les tempêtes. »

20171101bMary Jean Hookimaw

 
 
 
 
 
 
 
 

Après avoir entendu son histoire inspirante, la sage-femme de Mary lui a demandé un jour de tendre la main à d’autres mères et pères célibataires.

C’est ce que Mary a fait, et elle entend continuer à contribuer à la santé et au bien-être des autres.

« Je retourne aux études pour obtenir un diplôme en counseling en santé mentale à North Bay. Ils m’ont encouragée à poursuivre mes rêves, que j’avais mis en attente depuis très longtemps », a-t-elle dit. « Me voici aujourd’hui, deux ans plus tard. »

Faits en bref

  • Au Centre de santé autochtone Wabano, le RLISS de Champlain appuie des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances et des programmes destinés aux personnes âgées. Les programmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances financés par le RLISS comprennent des services d’aide pour s’orienter dans le système de santé et les hôpitaux, des services de psychothérapie et d’intervention, ainsi que des services de counseling pour les personnes aux prises avec une dépendance et des services de counseling sans rendez-vous. Le RLISS finance aussi certains services culturels et un programme régional de formation sur la sécurité culturelle autochtone.
  • Le Centre de santé autochtone Wabano est le plus grand fournisseur de services de santé qui dessert les Autochtones dans la région d’Ottawa. Il offre un vaste éventail de services, y compris des services de promotion de la santé, des soins primaires, une clinique dentaire, des services complets de santé mentale et de lutte contre les dépendances, le programme Logement d’abord et des programmes adaptés à la culture pour les personnes de tous âges et les familles, ainsi que des activités axées sur la nature.
  • Le Forum du cercle de santé autochtone de Champlain (Cercle) travaille en partenariat avec le RLISS pour planifier les services de santé afin de répondre aux besoins des Autochtones et de combler les lacunes dans les services qui leur sont offerts dans la région de Champlain. Les membres du Cercle sont des organismes de services autochtones communautaires et sans but lucratif constitués en personne morale, notamment des Premières Nations, qui se concentrent sur les besoins en matière de santé et de bien-être. Par exemple, le RLISS a fait équipe avec les Algonquins de Pikwàkanagàn First Nation pour concevoir un programme de soins palliatifs novateur. Le Centre de santé autochtone Wabano est aussi membre du Cercle.
Info Minute du RLISS

Citations

« Le RLISS de Champlain est très fier des liens tissés au fil des ans avec le Forum du cercle de santé autochtone et nous nous réjouissons à l’idée de continuer de collaborer avec ses membres pour répondre aux besoins des Autochtones.

« Nous savons, grâce à notre travail avec le Cercle, que les services offerts aux Autochtones doivent être dirigés par des Autochtones et adaptés à la culture pour améliorer les résultats en matière de santé.

« Nous collaborons aussi avec le Cercle pour veiller à ce que les fournisseurs de services de santé non autochtones aient accès à une formation sur la sécurité culturelle autochtone et puissent ainsi offrir des services aux Autochtones d’une façon sécuritaire sur le plan culturel. »

- Donna Lyons
Spécialiste de la participation autochtone
RLISS de Champlain

« Le RLISS apprécie tellement le solide partenariat établi avec le Forum du cercle de santé autochtone.

« Nous avons vraiment à cœur de collaborer avec les Autochtones pour améliorer leur santé et leur bien-être et nous ne pourrions tout simplement pas y parvenir sans la sagesse des membres du Cercle. »

- Chantale LeClerc
Chef de la direction
RLISS de Champlain


Plus de renseignements