Voici les points saillants des réunions du conseil d’administration du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain tenues à Ottawa les 28 février et 28 mars 2018.

L’approche des maillons santé

Maillons santéLes maillons santé figurent parmi les plus importantes transformations de notre système de santé à l’heure actuelle. Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée les a créés en 2012 pour assurer la durabilité du système de santé pour les années à venir. C’est une initiative à laquelle le conseil d’administration du RLISS de Champlain a accordé la priorité pour améliorer les services de santé dans notre région.

Cal Martell, vice-président de l’intégration au RLISS de Champlain, a dirigé une discussion avec les membres du conseil d’administration du RLISS au sujet de la mise en œuvre de l’approche des maillons santé pour les soins de santé dans notre région, de l’expérience jusqu’à présent, de certains résultats préliminaires, des défis et du plan pour l’année à venir. 

« Le temps où il suffisait de faire plus avec moins de ressources pour assurer la durabilité du système de santé est révolu […]. Il faut explorer et adopter de nouvelles façons de collaborer pour répondre aux besoins changeants de notre population, explique M. Martell. Grâce aux maillons santé, nous faisons preuve de cette créativité parce que nous modifions comment nous, les fournisseurs de services de santé, nous travaillons les uns avec les autres et avec les patients. »

« Une des transformations dont le système de santé a le plus besoin, ajoute M. Martell, c’est de délaisser l’approche des traitements récurrents de maladies au profit d’une approche qui tient compte des besoins du nombre croissant de personnes qui vivent avec de multiples maladies chroniques complexes dans notre région. »

L’approche adoptée par les maillons santé pour intégrer les soins représente une importante initiative de gestion du changement qui vise à régler le problème des soins fragmentés. Parmi les défis passés, mentionnons les services centrés sur la maladie plutôt que sur le patient, une participation inadéquate du patient, le manque de clarté quant aux rôles des fournisseurs, l’absence de responsabilité partagée et un environnement peu développé sur le plan technologique.

Le programme cible actuellement les personnes qui ont au moins quatre problèmes médicaux et qui utilisent souvent les services de santé, ce qui représente environ 2 % de la population.

L’objectif de l’approche des maillons santé est d’améliorer la qualité des soins et l’expérience du patient au sein du système de santé. Elle vise aussi à libérer les ressources nécessaires pour répondre aux besoins du reste de la population. Le patient, sa famille et les fournisseurs de services de santé collaborent pour établir un plan de soins coordonnés qui est axé sur les objectifs du patient. Un membre de l’équipe de soins du patient agit comme point de contact unique pour le patient, sa famille et les nombreux professionnels de la santé et fournisseurs qui font partie de l’équipe.

« L’enjeu est plus vaste que les maillons santé », explique Jean-Pierre Boisclair, président du conseil d’administration. « Le programme doit être efficace pour pouvoir soutenir une meilleure planification du système de santé et une prestation de services intégrés à l’échelle des sous-régions, tout en centrant les soins davantage sur le patient. »

Jusqu’à présent, les maillons santé dans la région de Champlain accomplissent leur mission avec succès. Près de 3 000 clients ont tiré parti des maillons santé les deux premières années. Plus de 600 médecins de famille et infirmières praticiennes et 200 membres du personnel de 80 organismes de la région ont participé directement à l’élaboration de plans de soins avec les maillons santé.

Les membres du conseil d’administration conviennent des points suivants à l’unanimité :

  • Continuer de promouvoir l’importance de faire adopter l’approche des maillons santé lors des interactions avec d’autres conseils d’administration et des dirigeants d’organismes.
  • Adopter la vision que l’approche des maillons santé sera la norme de soins pour les patients ayant des problèmes complexes en assurant ce qui suit :
    - Soutenir une progression stable et constante des maillons santé à court terme pour que la cible cumulative de 10 000 patients soit atteinte d’ici la fin de l’exercice 2019-2020.
    - Tirer parti du leadership des équipes sous-régionales pour stimuler la mise en œuvre dans chaque sous-région.
    - Moderniser le modèle de coordination des soins et les ressources de soins à domicile et en milieu communautaire du RLISS pour répondre aux besoins élevés et en évolution de cette tranche de la population.
  • Consacrer des ressources humaines et financières du RLISS à la mise en œuvre intégrale de l’approche des maillons santé dans la région de Champlain, notamment en ajoutant une somme supplémentaire au financement accordé par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée.

Pour de plus amples renseignements sur l’approche Maillons santé, cliquez ici

Rapport de la chef de la direction au conseil

Chantale LeClerc, chef de la direction du RLISS de Champlain, a fait le point sur plusieurs sujets :

Santé des Autochtones

GrandfatherStoriesEn mars 2018, Guy Freedman, membre du conseil d’administration, Mme LeClerc et des employés du RLISS ont assisté à une importante conférence axée sur l’équité en matière de santé pour les Autochtones. Elle était organisée par le Forum du cercle de santé autochtone au Centre de santé autochtone Wabano, qui est situé à Ottawa.

Le RLISS en a profité pour y diffuser son rapport intitulé Maintenant, Maintenant, Maintenant – Le bien-être mental des jeunes Autochtones dans la région de Champlain. Nous encourageons les fournisseurs, les partenaires et le grand public à prendre connaissance du rapport, qui reconnaît la valeur des services enracinés dans la culture offerts par des Autochtones pour des Autochtones. Le rapport est axé sur la jeunesse sous quatre prismes : artéfacts, gestes, discours et pensées autochtones. 

Mme LeClerc a mentionné que les lignes directrices et les actions mentionnées dans le rapport aideront à transformer le système actuel de soins pour les jeunes autochtones qui subissent les effets du traumatisme intergénérationnel ou éprouvent des problèmes de santé mentale dans la région.

Elle a également informé les membres du conseil d’administration que les chefs de la direction des RLISS de la province ont récemment rencontré le Comité des chefs sur la santé pour discuter des façons dont les RLISS pourraient consulter davantage les communautés autochtones.

Comité consultatif des patients et des familles

CCPFDepuis sa création à l’automne 2017, le Comité consultatif des patients et des familles du RLISS de Champlain se réunit pour établir son plan de travail. Il a cerné trois secteurs prioritaires pour l’année à venir.

  • Étendre les avantages de l’approche des maillons santé à ceux qui en ont besoin.
  • Améliorer les transitions des patients entre l’hôpital et leur domicile.
  • Améliorer l’expérience du patient et du soignant grâce à la coordination des soins.

La création de comités consultatifs des patients et des familles dans tous les RLISS est un engagement clé qui découle de la Loi donnant la priorité aux patients. Les objectifs sont de favoriser le partage d’information dans la province et d’aider à façonner les initiatives, les programmes et les services conçus pour améliorer les soins dans chaque RLISS.

Pour en savoir plus sur cet important comité, cliquez ici.


Sujets

  • L’approche des maillons santé
  • Santé des Autochtones
  • Comité consultatif des patients et des familles
  • Plus amples renseignements sur les sujets présentés


Les journalistes qui désirent plus de renseignements sont priés de communiquer avec notre équipe des communications par l'entremise de la ligne des médias : 


Nous vous invitons à assister à la prochaine réunion publique du conseil d’administration du RLISS de Champlain

  • le mercredi 25 avril 2018
  • RLISS de Champlain - Siège social
  • 5ème étage
  • 1900, promenade City Park, Ottawa

Une semaine avant la réunion, cliquez ici, et consultez l’ordre du jour de la réunion dans la trousse du conseil d’administration daté du 25 avril 2018.