Voici les points saillants de la réunion du conseil d’administration du Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain qui a eu lieu le 22 février 2017 à Ottawa.

Soumission préalable aux immobilisations pour l’unité de soins intensifs néonataux de L’Hôpital d’Ottawa - Décision

L’Hôpital d’Ottawa a proposé un projet d’immobilisations visant à rénover et à agrandir les locaux de son unité de soins intensifs néonataux située au Campus Général.

Cette proposition est à l’étape de début du processus de planification des immobilisations (phase préalable aux immobilisations) du ministère de la Santé et des Soins de longue durée (le ministère). L’examen du RLISS se concentre sur les éléments portant sur le programme et les services du projet proposé afin d’assurer que ce dernier tient compte des besoins de la communauté.

soins intensifs néonataux

La Dre JoAnn Harrold (chef du Département des soins aux nouveau-nés à L’Hôpital d’Ottawa, Campus Général, et responsable des soins aux nouveau-nés du RLISS de Champlain), et Elizabeth Woodbury (directrice de la responsabilisation du système de santé du RLISS de Champlain) ont présenté la proposition au conseil d’administration du RLISS.

Les travaux de rénovation de l’unité comprendront ce qui suit :

  • La construction de 24 chambres individuelles de soins intensifs néonataux conformément aux lignes directrices actuelles, de salles de repos pour parents, d’espaces de services de soutien et d’un poste central de soins infirmiers.
  • La mise à niveau de l’infrastructure (p. ex., courant de secours, traitement de l’air).

Certains facteurs ont contribué à cette proposition :

  • L’unité de soins intensifs de grande intensité comprenant 24 lits est la seule de la région qui fournit des soins initiaux aux bébés nés avant 30 semaines de gestation. Elle traite les nouveau-nés les plus fragiles et ceux dont l’âge gestationnel est le plus bas venant de la région de Champlain, du nord de l’Ontario, de l’ouest du Québec et du Nunavut.
  • L’espace actuel ne permet pas de répondre aux besoins des patients, des familles et du personnel en ce qui concerne la prévision des infections, l’intimité et l’espace pour l’équipement.
  • Le projet respecte les priorités stratégiques du RLISS, et le rôle du fournisseur est défini dans le plan en matière de soins à la mère et au nouveau-né du RLISS. Il faut augmenter la capacité de l’unité afin de satisfaire à la demande actuelle et prévue pour le niveau de soins fourni.

En expliquant la nécessité des rénovations, la Dre Harrold a mentionné que « ce n’est pas seulement une question de survie, c’est une question d’assurer les meilleurs résultats possibles pour ces bébés, et ce que nous pouvons faire pour qu’ils puissent jouir du meilleur état de santé possible dans notre environnement. »
À moyen terme, ces rénovations permettront de relever d’importants défis en matière de qualité et de sécurité. Comme déjà proposé, le développement à plus long terme d’une unité de soins intensifs entièrement intégrée serait toujours pris en considération, dans le cadre du Programme régional des soins à la mère et au nouveau-né de Champlain.

Le conseil d’administration du RLISS a approuvé la proposition, qui sera maintenant présentée au ministère aux fins d’examen. Si la proposition est approuvée par le ministère, le RLISS examinerait les documents subséquents de planification préalable à la construction.

Intégration volontaire des services de popote roulante à Dundas Sud – Décision

La popote roulante est un important service communautaire de livraison de repas aux clients qui sont souvent confinés à la maison, comme les personnes âgées isolées et les adultes handicapés. Des repas chauds ou congelés sont livrés aux clients soit chez eux ou à des emplacements communautaires, selon les besoins des clients. Les bénévoles qui livrent les repas fournissent un autre élément essentiel du service, car ils offrent un contact social régulier avec les clients et vérifient leur état de santé et de sécurité.

L’organisme Home Support Services – Morrisburg and District (HSSMD) est un petit fournisseur financé par le RLISS qui a pour mandat de fournir des services de popote roulante à Dundas Sud. L’organisme Williamsburg Non-Profit Housing Corporation (WNPHC) est un plus grand fournisseur financé par le RLISS qui offre une gamme de services à Dundas Sud, notamment la popote roulante, un service de transport de clients, des programmes de jour pour adultes, un soutien aux personnes soignantes, et plus encore. De nombreux clients qui recevaient des services de popote roulante offerts par HSSMD recevaient également d’autres services de la part de WNPHC.

Colleen Taylor Janet Levere
Colleen Taylor et Janet Levere

Au cours de la dernière année, les deux organismes ont travaillé ensemble afin de trouver la meilleure façon de maintenir la qualité des services pour les résidents de la communauté. Après que chaque organisme a terminé le processus de diligence raisonnable conformément à la Trousse d’outils et de ressources sur la gouvernance des initiatives d’intégration volontaire, y compris de vastes consultations auprès des clients et dans la communauté, ils ont conclu que l’intégration volontaire constituait la meilleure option.

Janet Levere (directrice générale de WNPHC) et Colleen Taylor (spécialiste principale de la responsabilisation du RLISS de Champlain) ont présenté la justification sous-tendant l’intégration proposée et les travaux réalisés à ce jour. En vertu de l’intégration, WNPHC absorberait les bénévoles de HSSMD ainsi que la responsabilité de cette dernière à fournir des services aux clients. HSSMD serait ensuite dissous.

Le conseil d’administration a voté à l’unanimité en faveur de procéder à l’intégration. Donc, le 1er avril 2017, les organismes transfèreront les services vers WNPHC, et à ce moment-là, on procédera à la dissolution de HSSMD.

Le président du conseil, Jean-Pierre Boisclair, a remercié les organismes de leurs travaux exceptionnels et de leur engagement. « Ces types d’intégration ne sont jamais faciles. Il faut beaucoup de réflexion et d’investissement de la part des employés et des bénévoles des organismes. Tout le monde est touché. Nous sommes toujours impressionnés lorsque les gens nous arrivent avec une solution qu’ils ont trouvée eux-mêmes pour régler la situation. »

Rapport de la chef de la direction

La chef de la direction du RLISS de Champlain, Chantale LeClerc, a présenté au conseil une mise à jour sur certaines initiatives qui font progresser l’intégration, l’accessibilité et la viabilité du système de santé, soit les priorités stratégiques du RLISS.

  • Services liés aux dépendances 
    : Madame LeClerc a fait savoir au conseil que le RLISS participe à des discussions communautaires concernant la situation actuelle en matière de toxicomanie et de surdoses d’opioïdes chez les jeunes.
  • Ententes de responsabilisation en matière de services pour 2017-2018 – Mise à jour : Ces ententes constituent un important moyen d’assurer la durabilité et une meilleure harmonisation des services de s

    anté dans la région. Elles précisent les obligations et les responsabilités du RLISS et les organismes qu’il finance, et doivent être conclues avant que le RLISS octroie du financement.



    Plus particulièrement, le RLISS collabore avec les hôpitaux et les fournisseurs de services communautaires afin de développer les ententes pour 2017-2018, en négociant les cibles de rendement et en examinant les documents de présentation de planification nécessaires pour 2017-2018.

Le président du conseil, Jean-Pierre Boisclair, a indiqué que, sous la direction de Chantale LeClerc, le RLISS continue de respecter son mandat régulier, et, à la suite de l’adoption de la Loi de 2016 donnant la priorité aux patients, il continue de gérer la transition nécessaire pour l’intégration à venir du Centre d’accès aux soins communautaires de Champlain. M. Boisclair a remarqué que « l’important équilibre entre nos obligations actuelles et nos nouvelles fonctions est maintenu. Cela est d’une importance essentielle et la situation est bien en main. »

soins intensifs néonataux

Sujets

  • Soumission préalable aux immobilisations pour l’unité de soins intensifs néonataux de L’Hôpital d’Ottawa - Décision
  • Intégration volontaire des services de popote roulante à Dundas Sud – Décision

Les journalistes qui désirent plus de renseignements sont priés de communiquer avec la ligne des médias : 

  • Logement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle

  • Logement pour les personnes ayant une déficience intellectuelle