Le RLISS de Champlain élargit les services de traitement de la dépendance aux opioïdes

NOUVELLES – Le 23 november 2017 - Le Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) de Champlain élargit l’offre de services pour répondre aux besoins sans cesse croissants en matière de dépendance aux opioïdes. Il investit donc 1,7 M$ en financement continu à un certain nombre d’organismes de services de santé dans la région de Champlain.

Les principaux objectifs sont d’élargir et de mieux coordonner les services pour aider les gens à accéder plus facilement et rapidement aux services qui correspondent à leurs besoins en ce qui concerne le traitement. Les personnes dépendantes aux opioïdes ont chacune leur propre parcours et ne sont pas toutes rendues à la même étape du processus de traitement. Pour cette raison, les nouveaux services élargis comprennent différentes options.

Ils seront intégrés aux programmes en place tout au long du continuum de soins, notamment aux programmes de prévention, d’intervention précoce, de stabilisation, de traitement et de réduction des méfaits. Par exemple, les nouveaux services communautaires de counseling en traitement compléteront les services actuels de gestion du sevrage en milieu résidentiel (parfois appelés services de désintoxication) et de traitement de la dépendance en milieu résidentiel.

Les nouveaux services compléteront aussi les programmes de réduction des méfaits d’autres organismes qui offrent de la formation sur l’utilisation des trousses de naloxone et ouvrent des lieux d’injection supervisée.

L’investissement devrait permettre d’atteindre deux résultats importants.

  • En misant sur le dépistage, l’évaluation, le counseling motivationnel, l’établissement d’objectifs, le renforcement des compétences de vie et la planification du traitement, les nouveaux services élargis aideront à prendre en charge des problèmes sous-jacents comme une maladie mentale ou d’autres épreuves de la vie.
  • Ils aideront aussi à sauver des vies en cette période de crise d’opioïdes d’envergure nationale.

Certains des nouveaux services sont déjà offerts et d’autres le seront dans les prochaines semaines. À l’heure actuelle, les besoins sont plus criants à Ottawa, mais des investissements sont aussi faits dans d’autres parties de la région.

Renseignements sur les nouveaux services

  • Pour répondre aux besoins des jeunes et de leur famille, le RLISS de Champlain augmente le nombre de professionnels de la santé spécialisés en gestion du sevrage et en counseling en traitement de la toxicomanie tant en milieu communautaire que résidentiel. Trois centres d’accès rapide sont maintenant disponibles à Ottawa pour aider les jeunes et leur famille à trouver rapidement les services dont ils ont besoin.
  • Les adultes aux prises avec une dépendance aux opioïdes bénéficieront aussi des nouveaux services. Le RLISS investit dans les professionnels de la santé pour soutenir et conseiller les adultes en matière de traitement des dépendances, y compris les femmes enceintes et les mères. Une clinique d'accès rapide pour le traitement médical des toxicomanes adultes est maintenant ouverte au Centre de santé communautaire Côte-de-Sable.
  • Pour soutenir les Autochtones, des fonds sont aussi investis afin de mettre en place un service de counseling en traitement des dépendances adapté sur le plan culturel et de soutenir des stratégies de gestion de la douleur pour les patients recevant des soins primaires.
  • Pour aider les sans-abris, le RLISS finance des professionnels de la santé pour qu’ils offrent des services de counseling en traitement des dépendances et préviennent et traitent les surdoses. Une partie du traitement consiste à offrir une solution de rechange aux opioïdes d’une façon contrôlée pour prévenir les surdoses fatales qui peuvent survenir lors de l’injection de drogues illicites contenant du fentanyl.

Citations

« Il n’y a pas qu’une seule solution pour régler la crise des opioïdes. En plus des investissements de 23 M$ dans les services de traitement des dépendances dans notre région, le RLISS de Champlain octroie un financement continu considérable à de nouveaux programmes ciblant les opioïdes qui répondent aux différents besoins des gens de nos différentes communautés.

« Nous voulons veiller à ce que les services de santé soient bien coordonnés et hautement adaptés aux besoins. Essentiellement, notre vision est de favoriser la santé et le bien-être de notre population et de bâtir des communautés en santé en collaboration avec nos nombreux partenaires. »

- Chantale LeClerc, chef de la direction, RLISS de Champlain

« Cet investissement de 1,7 M$ du RLISS de Champlain, un organisme du gouvernement de l’Ontario, permettra de fournir un soutien crucial afin d’accroître les services de traitement des dépendances et déployer des efforts pour répondre aux besoins grandissants des personnes vivant avec une dépendance aux opioïdes.

« Chaque personne aux prises avec une dépendance aux opioïdes est à un endroit différent dans son parcours vers le rétablissement et ces fonds permettront d’élargir les services et de mieux les coordonner. Il sera donc plus facile pour les gens de recevoir les services qui correspondent le mieux à leurs besoins en matière de traitement. »

- Yasir Naqvi, député provincial, Ottawa-Centre


Pour de plus amples renseignements

Les journalistes sont priés de communiquer avec :

Ligne des médias du RLISS de Champlain
613 747-3250
Sans frais 1 866 902-5446, poste 3250
champlain.media@lhins.on.ca


Nom des organismes offrant des services de santé qui reçoivent des fonds dans la région de Champlain et montant du financement annuel

Ottawa

  • Ottawa Inner City Health : 371 335 $ pour élargir le programme de gestion des opioïdes ciblant les sans-abris et les adultes de la rue.
  • Centre de santé communautaire Côte-de-Sable : 351 281 $ pour élargir les services de la clinique d'accès rapide pour le traitement médical des toxicomanes offerts aux clients et aux patients en milieu de soins primaires et en milieu communautaire, ainsi qu’à ceux qui se sont rendu à une salle d’urgence. Des médecins, du personnel infirmier et des gestionnaires de cas évaluent chaque personne à cette clinique. Ils établissent ensuite un plan de traitement et font une demande de service à des organismes communautaires pour que le patient obtienne un soutien supplémentaire.
  • Montfort Renaissance : 319 545 $ pour élargir les Services d’accès et d’aiguillage en toxicomanie d’Ottawa et ajouter une infirmière praticienne chargée de donner un traitement de substitution aux opioïdes et d’autres soins primaires. C’est la porte d’entrée aux services de santé pour les personnes de 16 ans et plus qui sont préoccupées par leur toxicomanie et veulent discuter des options de traitement et mieux les comprendre.
  • Rideauwood Addiction & Family Services : 168 320 $ pour financer de façon continue le programme d’accès rapide au traitement de la dépendance aux opioïdes destinée aux jeunes et à leurs parents qui est offert à quatre endroits à Ottawa (Kanata, Hintonburg, Gloucester et Orléans) et que nous avions par le passé financé de façon ponctuelle.
  • Centre de santé mentale Royal Ottawa : 116 094 $ pour financer un poste d’infirmière ou infirmier autorisé afin d’élargir le Service régional d’intervention en dépendance aux opiacés destinés aux patients externes.
  • Centre de santé autochtone Wabano : 120 000 $ pour mettre en place un service de counseling en traitement des dépendances adapté sur le plan culturel et soutenir des stratégies de gestion de la douleur pour des clients recevant des soins primaires.
  • Dave Smith Youth Treatment Centre : 75 810 $ pour soutenir le personnel infirmier praticien qui offre des traitements contre la dépendance aux opioïdes et d’autres soins primaires dans deux centres résidentiels de traitement des dépendances conçus pour les jeunes (Carp et Carleton Place) en partenariat avec les centres de santé communautaire Pinecrest-Queensway et North Lanark.

Champlain ouest

  • Service de traitement des dépendances, Hôpital Victoria de Renfrew : 85 000 $ pour élargir les services de gestion de cas et de counseling en traitement destinés aux personnes dépendantes aux opioïdes dans la communauté.
  • Pathways Alcohol & Drug Treatment Services : 28 500 $ pour élargir les services de gestion de cas et de counseling en traitement destinés aux femmes enceintes et aux mères dépendantes aux opioïdes qui participent au programme MotherSafe.

Champlain est

  • Hôpital communautaire de Cornwall : 50 980 $ pour élargir les services de santé mentale et de traitement des dépendances destinés aux clients dans la communauté et aux patients qui visitent une salle d’urgence.
  • Hôpital Général de Hawkesbury & du district : 40 640 $ pour élargir le service de counseling en traitement des dépendances offert au sein du Programme d’évaluation et de stabilisation rapide en milieu communautaire. Les objectifs de ce programme sont de repérer les clients dont la situation risque de se détériorer, ainsi que de prévenir des crises, des visites à l’urgence et des hospitalisations en offrant un accès rapide à un service de psychothérapie.